Palenque au Mexique - La cité maya d'un grand roi


Palenque, le plus beau site maya du Mexique, selon plusieurs, est situé dans l’état du Chiapas à la frontière du Guatemala. Selon l’UNESCO, seulement 10% de la superficie de la ville ancienne a été explorée. Plus de 1 400 bâtiments ont été inventoriés à ce jour, mais de nombreuses structures demeurent recouvertes par la forêt. Le visiteur en quête d’histoire et d’exotisme sera ravi devant les temples, les pyramides et le palais soigneusement conservés. Tout cela au cœur d’une forêt luxuriante. Raconter l’histoire de Palenque en quelques lignes représente tout un défi. D’heureuses découvertes ont permis de connaître plusieurs pans de son histoire jalonnée de catastrophes naturelles et de guerres. Les Mayas ont fondé Lakam Ha vers 100 av. J.-C. et la ville a connu son apogée entre le 6e et le 8e siècle de notre ère. Plusieurs souverains se sont succédé, le plus célèbre d’entre eux étant le roi Pakal qui a régné de 625 à 683. Les constructions visibles sur le site ont été réalisées sous son règne et celui de son fils, de 683 à 702. À partir de 799, la ville a été abonnée par la population. Elle a été redécouverte par un missionnaire en 1567. À la fin du 18e siècle, les Espagnols ont commencé à s’intéresser aux ruines et d’autres expéditions ont eu lieu au 19e siècle. En 1949, une équipe a découvert la tombe du roi Pakal sous le Temple des Inscriptions.


Ce temple se dresse au sommet d'une pyramide d'une vingtaine de mètres de hauteur. Il doit son nom aux nombreux glyphes trouvés sur place qui relatent l'histoire de Palenque entre 514 et 672. Un passage étroit a mené à la tombe du souverain. Cette dernère était recouverte d'une pierre qui illustrait le souverain tombant dans la gueule du monde au coucher du soleil.


Tout près de ce temple se trouve le tombeau de la Reine rouge (temple 13), nommée ainsi à cause de la couleur du sarcophage. Elle serait l’épouse de Pakal.


Le Palais représente un autre édifice remarquable de la cité maya. Il regroupe plusieurs bâtiments et des nombreuses salles où il est possible d’admirer la décoration et les bas-reliefs. Une tour de quatre étages qui devait servir d’observatoire domine l'ensemble.


La vidéo de 7:49 minutes produite par le Musée canadien de l'histoire nous transporte sur les lieux. Des archéologues racontent la découverte de la tombe du roi Pakal.


Sources : UNESCO, wikipedia


04/2021