Les pyramides du Soudan - Un patrimoine méconnu


Ron Van Oers Créative Commons


Peu de gens savent que le Soudan abrite davantage de pyramides que l'Égypte. En effet, on dénombre dans ce pays plus de 220 pyramides contre une centaine en Égypte. Pour bien des raisons, soit économiques, politiques et autres, l'endroit où se trouve ce patrimoine a longtemps été délaissé et même pillé. Aujourd'hui, les sites de Méroé, Napata et Gebel Barkal sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. La région veut préserver ces monuments uniques et les faire connaître au plus grand nombre.


Les pyramides sont situées près du Nil dans une région que l'on appelle la Nubie qui appartient en partie au Soudan. Dans l'Antiquité, cette région était le siège des royaumes kouchites, une civilisation qui aurait existé vers 2500 av. J.-C. jusqu'au 4e siècle de notre ère. Cette population était en lien constant avec l'Égypte par le biais d'échanges commerciaux et culturels. Les deux états étaient aussi souvent en conflits.


Ces lieux de sépulture sont plus petits (15 à 25 m de hauteur) et plus pointus que les tombeaux des pharaons égyptiens. Le monument funéraire comprend une chapelle où l'on retrouve une stèle et une table d'offrande. Des gravures racontent la vie des rois et des reines. Les morts étaient enterrés sous la pyramide plutôt qu'à l'intérieur comme en Égypte. Ils étaient momifiés, recouverts d'or et de bijoux, dans des sarcophages en bois.


La vidéo de 8:47 minutes, produit par ARTE, rappelle l'histoire méconnue de la civilisation kouchite et ses importantes réalisations.


Sources : Unesco (Méroé), Unesco (Gebel Barkal, et Napata), Wikipédia (Pyramides nubiennes)

01-2022