À Prague - Un centre historique bien vivant


Les origines de Prague datent d'avant Jésus-Christ. Toutefois, il faut faire un grand bond dans le temps pour que la ville atteigne son apogée et les monuments de la vielle ville en témoignent.  

La première trace écrite mentionnant Prague remonte à 965. C'est le roi de Bohème et futur empereur germanique, Charles IV (fils de Jean de Luxembourg) qui fait édifier le pont Charles (1357) et la Cathédrale Saint-Guy de Prague. Il crée également l'université Charles (1348), la première université germanophone. En 1352, Charles IV fait de Prague la capitale du Saint-Empire romain germanique. En 1378, Prague compte 40 000 habitants et est la troisième ville la plus peuplée d'Europe. Puis, en 1380, la peste ravage le royaume.


Au début du 15e siècle, le prêtre Jan Hus est à l'origine d'un mouvement religieux qui s'élève contre les abus de l'église et la domination allemande. Il est brûlé sur la place publique en 1418. En 1419, on assiste à la première défenestration de Prague à l'hôtel de ville. Cette pratique consiste à lancer des catholiques par la fenêtre.



Anthony Delanoix - Unsplash

Au cours des années qui suivent, Prague alterne entre guerres et soulèvement de la population. Heureusement, plusieurs monuments ont été épargnés, même durant la Deuxième Guerre mondiale. Le pont Charles continue d’être un lieu de passage très achalandé, l’horloge astronomique sonne régulièrement et les bâtiments de style gothique se dressent toujours dans la vieille ville.



Avec cette courte vidéo de 3:17 minutes, vous ferez une promenade dans la vieille ville de Prague qui attire de nombreux touristes.


Source : https://www.prague.eu/fr





10/2016




© 2020 par Histoire & Culture Tous droits réservés. Politique de confidentialité.