Le dôme de la cathédrale de Florence-Une révolution technique


La cathédrale Santa Maria del Fiore (Sainte Marie de la Fleur) a été construite au 13e siècle dans cette magnifique ville de Florence, berceau de la Renaissance. Le chantier de cette immense église de 153 m de longueur a duré plusieurs siècles.

Au départ, les initiateurs du projet n'avaient pas prévu comment ils allaient bâtir le dôme. Ce dernier devait surplomber une cavité octogonale de 45 m de diamètre au-dessus du

chœur. En 1418, un concours public est lancé. Finalement, après bien des tergiversations, Filippo Brunelleschi obtient le contrat. Il s'inspire du Panthéon de Rome. Première innovation : il doit hisser tout le matériel de l'intérieur par des poulies. Il utilise un système d'échafaudages autoportants appuyé sur la paroi du dôme en construction. De plus, il met en place un système à double coque. Des structures porteuses sont cachées entre les deux coques. La solidité du dôme réside également dans la disposition de briques en arêtes de poisson entre les huit nervures de l'armature de l'édifice. Aussi, la forme en œuf limite les poussées latérales qui peuvent entraîner l'effondrement. En 1436, la coupole est terminée et la cathédrale est consacrée par le pape Eugène IV. À cette époque, l'intérieur de la coupole était simplement enduit de blanc. En 1568, Giorgio Vasari imagine une fresque sur le thème du Jugement dernier pour recouvrir l'intérieur, soit une superficie d'environ 4 000 m². Cette œuvre remarquable est achevée en 1579. Elle comprend 700 personnages.


La vidéo de 3:14 minutes rappelle l'histoire de la construction de cet ouvrage révolutionnaire.


Source : wikipedia





09/2021