La Roque Saint-Christophe - Un fort et une cité troglodytiques au Moyen Âge


Une falaise de 80 m de hauteur, des grottes naturelles, une rivière, (la Vézère en Dordogne) qui coule à proximité, la Roque Saint-Christophe jouit d'un environnement avantageux qui a attiré des peuplades dès la préhistoire. 


Au Moyen Âge, des travaux sont mis en oeuvre pour y construire un  fort et une cité. Les habitants s'adaptent au relief et aux cavités de la falaise. Ils aménagent des terrasses pour bâtir leurs maisons, leurs établis, une église. Le fort, en plus de défendre la ville, permet de contrôler le passage des bateaux sur la Vézère. Durant la Guerre de Cent ans, l'emplacement stratégique du lieu a attiré la convoitise des Anglais. Ces derniers l'ont assiégé en 1401 et ont été chassés cinq ans plus tard. En 1588, la forteresse est alors occupée par les protestants. Le sénéchal du Périgord ne voyant pas cette situation d'un bon oeil décide de les expulser. Il ordonne par la suite la destruction complète de la ville et du fort. 


Akim Benbrahim

Aujourd'hui, les visiteurs peuvent déambuler au cœur d'une grande terrasse et s'imaginer le lieu au Moyen Âge. Des panneaux explicatifs, des reproductions d'outils et de machines de levage, une maquette, un  film 3D sont autant de moyens mis en place pour relater l'époque et la façon de vivre des habitants.

L'histoire riche et mouvementée de la Roque Saint-Christophe est racontée dans cette vidéo de 6,18 minutes.  On y explique comment la ville a été redécouverte après avoir été abandonnée de nombreuses années. 




Également, un film 3D de 1 minute montre les bâtiments au Moyen Âge.



Source :

https://www.roque-st-christophe.com/





10/2019


© 2020 par Histoire & Culture Tous droits réservés. Politique de confidentialité.