Sainte-Sophie - Basilique chrétienne, musée et mosquée


Sainte-Sophie, au cœur d'Istanbul, est un édifice grandiose qui  attire des millions de visiteurs chaque année. Ce monument d'une superficie intérieure de 100 m par 70 m a connu une histoire mouvementée. Il a été au 4e siècle alors que l'empereur Constantin, converti au christianisme, décide de construire une basilique au centre de Constantinople, la capitale de l'Empire byzantin d'Orient. Au fil des ans, les tremblements de terre et les croisades ont causé de nombreux dommages à l'édifice, mais  il a été reconstruit et même agrandi.


À l'origine, la basilique était un édifice chrétien, mais, en 1453, elle a été transformée en mosquée par le sultan Mehmet II. Plusieurs changements et ajouts ont alors été apportés :  une estrade pour les sermons, une bibliothèque et une fontaine d'ablutions. En 1934, Sainte-Sophie devient un musée. Depuis juillet 2020, l'édifice est redevenu une mosquée.


Une architecture exceptionnelle

Sainte-Sophie est le monument le plus important de l'architecture byzantine. Sa décoration intérieure de marbre couvrant tous les sols et les murs, ses mosaiques à fond d'or, ses colonnes en roches précieuses, sa couverture en coupole et demi-coupoles, ses nombreuses fenêtres en font une oeuvre remarquable.


La vidéo de 2,50 minutes rappelle l'histoire de ce monument et permet d'en visiter l'intérieur.


Source : Sainte-Sophie (Constantinople) wikipedia



11 /2020



© 2020 par Histoire & Culture Tous droits réservés. Politique de confidentialité.