top of page

Le chemin du Piémont pyrénéen (GR® 78) relie Montpellier à Saint-Jean-Pied-de-Port sur 700 km¹. Ce chemin saura ravir les passionnés de montagne. En plus des paysages grandioses, le parcours est jalonné de sanctuaires, de forteresses, de villes et de villages marqués par leur époque.

À Béziers se trouvent les écluses de Fonseranes sur le Canal du Midi, une prouesse d’ingénierie réalisée au 17e siècle. La très jolie ville fortifiée de Carcassonne ne laisse personne indifférent. Elle rappelle une période de l'histoire de France où les guerres de religion et les croisades contre les Cathares sévissaient dans la région. Ces croisades dans le Sud de la France (12e-13e siècles)² ont entraîné la construction ou le renforcement de forteresses et de châteaux pour résister aux attaques.


Les périodes de paix amènent le développement d’un patrimoine nouveau. C’est le cas des bastides³, ces villes nouvelles, créées au 13e siècle. Mirepoix en est un bel exemple. Par ailleurs, Lourdes continue d’accueillir des millions de visiteurs chaque année. La ville a dû s’adapter à ce flux de fidèles en disposant d’infrastructures mettant en valeur la foi chrétienne.

Finalement, le voyage se termine par le village de Saint-Jean-Pied-de-Port parmi les Plus Beaux Villages de France. Ses jolies maisons arborent fièrement l’architecture typique du pays basque. Découvrez l'histoire de quelques sites magnifiques sur ce chemin.

1 AGENCE DES CHEMINS DE COMPOSTELLE. La voie du Piémont pyrénéen [en ligne]. https://www.chemins-compostelle.com/itineraires/8/la-voie-des-pia-monts 

2 TERRES CATHARES. Croisade albigeoise:chronologie détaillée [en ligne]. https://www.cathares.org/croisade-albigeoise-chronologie-detaillee.aspx 

3 MUSÉE DES BASTIDES. L’épopée des bastides [en ligne]. https://www.monflanquin-museedesbastides.com/pr%C3%A9sentation-du-mus%C3%A9e/le-ph%C3%A9nom%C3%A8ne-des-bastides/ 

Béziers

Le Canal du Midi Une œuvre grandiose du 17e siècle

35.1 Gilles Deschamps Béziers Méditérannée-MER-15.jpg

Le Canal du Midi est l’œuvre d’un visionnaire, Pierre-Paul Riquet. Ce collecteur des impôts de Louis XIV, né à Béziers, a imaginé de capturer les eaux de la Montagne Noire pour alimenter un canal. L’eau, acheminée au bassin de Saint-Ferréol puis au Seuil de Naurouze, le point le plus élevé du canal, devait ensuite s’écouler vers l’Atlantique et la Méditerranée. L’idée d’un canal qui relie ces deux points remonte à l’Antiquité. Il fallait cependant avoir les moyens, l’ingéniosité et la détermination pour entreprendre ce plus grand chantier du 17e siècle¹.

 

L’ouvrage a été inauguré en 1681. Les travaux se sont échelonnés sur 14 ans. Durant cette période, 12 000 ouvriers ont été réquisitionnés. Ils travaillaient à la pelle et à la pioche et transportaient eux-mêmes la terre. Après son inauguration, le canal a été amélioré durant 13 ans par l’architecte Vauban. Aujourd’hui, il est navigable sur 241 km de Toulouse à Sète. Il compte 63 écluses et 126 ponts.

 

À Béziers se trouvent les Écluses de Fonseranes, la section la plus spectaculaire de cet ouvrage. C’est un enchaînement de 9 écluses et de 8 bassins qui permettent de franchir un dénivelé de 21,50 m sur une longueur de plus de 300 m. On retrouve également à cet endroit le pont-canal de l’Orb qui permet aux bateaux naviguant sur le canal de franchir ce fleuve.

 

Depuis 1990, la navigation y est désormais réservée à la plaisance fluviale. En 2015-2017, d’importants travaux d’aménagement des Écluses de Fonseranes ont rendu le lieu plus attrayant pour les nombreux touristes qui veulent voir le site et en apprendre davantage sur cette formidable construction.

Dans la vidéo de 7:26 minutes, l’histoire du Canal du Midi nous est racontée, tout en naviguant sur ses eaux.

 

1 MAIRIE DE BÉZIERS. Le Canal du Midi [en ligne]. https://www.ville-beziers.fr/a-decouvrir/patrimoine/le-canal-du-midi 

Photo : Gilles Deschamps Béziers Méditérannée

Carcassonne

La plus vaste ville fortifiée de France

36.2 Lesueur André, CC BY-SA 4.0 httpscreativecommons.orglicensesby-sa4_edited.jpg

Enclavée derrière ses 3 km de remparts, la vieille ville de Carcassonne a de quoi séduire les visiteurs. La cité médiévale se dresse derrière ses 2 enceintes et ses 52 tours comme si le temps s’était arrêté.

 

Située sur une colline entre deux grands axes de circulation reliant, d’une part, l’Atlantique et la Méditerranée et, d’autre part, le Massif central aux Pyrénées, la ville possède une riche histoire marquée par 2 000 ans¹ de conquêtes. Elle devient une province romaine vers 120 av. J.-C. et restera sous la domination romaine durant quelques siècles. Au 5e siècle, les Wisigoths s’installent dans la région ainsi que les Sarrasins pour une courte période au 8e siècle. Au 13e siècle, la ville et la région sont déclarées terres d’hérésies par le pape Clément III et sont touchées par les croisades. Les guerres de religion entre protestants et catholiques viennent affaiblir la région au 16e siècle. Ajoutons que la ville a défendu la frontière entre la France et l’Espagne (Aragon) jusqu’à la signature du traité des Pyrénées en 1659.

 

Cette survivante de toutes ces guerres a été restaurée par Eugène Viollet-le-Duc au 19e siècle et est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997. À l’intérieur de la forteresse, les habitations médiévales se succèdent. Le château comtal, érigé au 12e siècle par la famille Trencavel, plonge le visiteur dans l’histoire de la ville à travers différentes salles, le donjon et le musée. La basilique Saint-Nazaire marie les styles roman et gothique. Elle est renommée pour ses superbes vitraux. Enfin, plusieurs musées racontent l’histoire de la ville sous différents angles.

___________

La ville fortifiée de Carcassonne se laisse découvrir dans cette vidéo de 4:27 minutes.

1 TOURISME CARCASSONNE. Découvrir Carcassonne Un peu d’histoire [en ligne].  https://www.tourisme-carcassonne.fr/  

Photo : André Lesueur Wikimédia Commons

Mirepoix

Une charmante bastide du 13e siècle

37.8  Elizabeth Schwegler, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons Restaurants_in_the_Mirepoix

Mirepoix est une commune de plus de 3 000 habitants qui a conservé toutes les caractéristiques d’une bastide du Moyen Âge. Ces villes nouvelles, construites aux 13e et 14e siècles dans le Sud de la France, suivent certaines règles : avoir une charte, élire un conseil et posséder une place centrale entourée d'un passage couvert ouvrant sur des arcades.

En 1289¹, Mirepoix est en grande partie détruite par une inondation et l’on décide de reconstruire en adoptant le plan des bastides. La place centrale (Place des Couverts) est entourée de pittoresques maisons à colombages de différentes couleurs sur galeries de bois. Des piliers en bois soutiennent les galeries couvertes. Les solives des maisons les plus riches sont sculptées.

Au centre de la place, la Maison des Consuls est la plus représentative des maisons de l’époque. Ancienne demeure des magistrats municipaux, sa façade est ornée de 103 sculptures de bois (femmes à coiffe, tête barbue, hommes couronnés, tortue, sanglier, ours, etc.).

En plus de cette place centrale très colorée, Mirepoix a conservé l’ancienne cathédrale Saint-Maurice. Souvent restaurée, l’église de style gothique méridional garde tout son charme avec ses murs peints, sa large nef et son orgue.

_____________

Voici une promenade dans les rues colorées de Mirepoix et une visite de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice. (2:24 minutes)

 

1 OFFICE DU TOURISME DU PAYS DE MIREPOIX. Brochure La Bastide de Mirepoix [en ligne]. https://www.tourisme-mirepoix.com/?Brochures-XXX

Photo: Elizabeth Schwegler Wikimédia commons

Lourdes

Le Sanctuaire Notre-Dame Un vaste domaine chargé d’histoire

40.1 jose-maria-sava-unsplash.jpg

Le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes accueille plus de 6 millions de pèlerins et visiteurs du monde entier durant toute l’année. Rappelons l’histoire du lieu : en 1858i, la Vierge apparaît à la jeune Bernadette Soubirous de 14 ans. Durant la même année, pas moins de 18 apparitions seront recensées. Rapidement, les fidèles et les curieux affluent pour voir la grotte où la Vierge est apparue. Les autorités décident alors de prévoir des lieux pour accueillir cette foule. Le premier d’entre eux est la crypte, inaugurée en 1866. Elle a une capacité d’accueil de 120 personnes.

 

La basilique de l’Immaculée Conception (aussi appelée « basilique supérieure ») a été plusieurs fois agrandie. Elle mesure 51 m de longueur, 21 m de largeur et 19 m de hauteur. Elle possède de superbes vitraux qui retracent l’histoire des apparitions. La basilique Notre-Dame-du-Rosaire (ou « basilique inférieure »), de style romano-byzantin, a été conçue comme un piédestal devant la basilique de l’Immaculée Conception, située au-dessus de la grotte. D’une superficie de 12 000 m², la basilique Saint-Pie X est souterraine. Elle a été consacrée en 1958 par le pape Jean XXIII. Elle est ornée de 39 toiles représentant différents saints et bienheureux. Elle peut accueillir 25 000 personnes.

 

Plusieurs attractions sont proposées aux visiteurs qui veulent découvrir le patrimoine de la région. Avec ses mille ans d’histoire, le château fort a connu plusieurs vies. Il a été tour à tour résidence comtale, place forte, prison royale, caserne et aujourd’hui un musée qui relate la vie dans les Pyrénées françaises au 19e siècle et au début du 20e siècle.

Après quelques prises de vue de Lourdes, la vidéo s’attarde à la basilique Notre-Dame-du-Rosaire. Elle présente les superbes tableaux qui ornent l’intérieur de l’église.

1 OFFICE DU TOURISME DE LOURDES. Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes [en ligne]. https://www.lourdes-infotourisme.com/web/FR/10-sanctuaire-notre-dame-de-lourdes.php 

Photo: jose-maria-sava Unsplash

Saint-Bertrand-de-Comminges

L’ancienne cathédrale Notre-Dame Sous l’impulsion de trois évêques

41.5 Reinhard Dietrich, CC BY-SA 4.0 httpscreativecommons.orglicensesby-sa4.0, via Wikimed
41.3 Jean-Christophe BENOIST, CC BY 3.0 httpscreativecommons.orglicensesby3.0, via Wikimed

Situé aux pieds des Pyrénées, le village de Saint-Bertrand-de-Comminges (250 habitants) aurait été fondé par Pompée en 72 avant notre ère¹. Plusieurs vestiges de la prospère cité Lugdunum Convenarum (Lyon des Convènes) sont encore visibles aujourd’hui.


Pendant 13 siècles, soit jusqu’en 1801, Saint-Bertrand a abrité le siège de l’évêché de Comminges. L’ancienne cathédrale Notre-Dame a bénéficié de ce statut. Elle s’est développée et transformée sur trois périodes reliées à trois évêques.


De l'époque romane², soit celle de l’évêque Bertrand de L'Isle-Jourdain, canonisé vers 1220, cette majestueuse cathédrale a conservé son cloître avec des chapiteaux décorés de scènes bibliques et son portail dont le tympan montre une scène de l'Adoration des Mages. Bertrand de Got, futur pape Clément V et premier pape à Avignon, a agrandi la cathédrale dans un style gothique. Il a lui-même apporté les reliques de saint Bertrand. Il a encouragé le pèlerinage et a instauré un jubilé.

En 1535, l’évêque Jean de Mauléon a inauguré un somptueux chœur de style Renaissance comprenant 66 superbes stalles sculptées en chêne. Ce chœur permettait aux chanoines de s'isoler du public pour l'office et formait ainsi une église de bois dans celle en pierre. De plus, un buffet d’orgue a été installé en angle au fond de la nef. Il repose sur cinq colonnes cannelées sculptées.

__________

La vidéo de 3:03 minutes nous fait découvrir cette église qui s’est développée grâce à trois évêques.

 

MAIRIE DE SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES. Le site antique de Saint-Bertrand [en ligne]. https://www.st-bertrand.com/patrimoine/site-antique/ 

 2 MAIRIE DE SAINT-BERTRAND-DE-COMMINGES. La cathédrale Sainte-Marie [en ligne]. https://www.st-bertrand.com/patrimoine/cathedrale-sainte-marie/

Photo :Jean-Christophe BENOIST wikimédia Commons

Saint-Jean-Pied-de-Port

Lieu de convergence depuis des siècles

42.6 Marcel Descarreaux 74332585_10157698475491460_3943788586372956160_n.jpg

À la fin du 12e siècle¹, le roi de Navarre décide d’ériger une forteresse sur une colline sur les rives de la Nive pour contrôler la principale voie qui franchit les Pyrénées par Roncevaux. La cité de Saint-Jean-Pied-de-Port est créée par la suite. Sa position géographique en fait un carrefour d’échanges commerciaux et un lieu stratégique pour le royaume de Navarre. Les rois ont également favorisé le passage du chemin de Compostelle dans la ville.

 

Aujourd’hui, le village de 1 800 habitants est une étape importante sur l’une des principales voies de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Il accueille chaque année pas moins de 60 000 pèlerins de différentes nationalités.

 

Classé parmi les Plus Beaux Villages de France, Saint-Jean-Pied-de-Port compte un grand nombre d’édifices patrimoniaux² parmi lesquels l’église de l’Assomption de la Vierge (ancienne égliseNotre-Dame), « l’édifice gothique le plus important en pays basque français », et la porte Saint-Jacques, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France. À l’emplacement de l’ancien château médiéval, la citadelle du 17e siècle représente un bel exemple d’une fortification bastionnée.

Typiques de l’architecture traditionnelle basque, les demeures à pans de bois du village arborent des façades blanches aux volets rouges (ou parfois verts) et souvent ornées de linteaux sculptés.

_________

Débutez ici votre visite de Saint-Pied-de-Port.

1 MAIRIE DE SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT. Grandes époques [en ligne]. https://www.st-jean-pied-de-port.fr/decouvrir/histoire-et-patrimoine/grandes-epoques/ 

2 MAIRIE DE SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT. Patrimoine culture [en ligne]. https://www.st-jean-pied-de-port.fr/decouvrir/histoire-et-patrimoine/patrimoine-culturel/ 

Photo : Marcel Descarreaux

Pour ses précieux conseils et son regard critique sur les textes, un immense merci à Yves de Belleval, un Québécois passionné d’histoire et de patrimoine qui a parcouru près de 17 000 km sur les chemins de Compostelle ainsi qu'aux auteurs des vidéos qui ont gentiment autorisé le partage de leur travail. 

bottom of page