top of page

Le Camino francés est le chemin le plus fréquenté en Espagne. Environ 800 km séparent Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jacques-de-Compostelle. Comme en France, le Camino francés a permis à des villes et à des régions de se développer au Moyen Âge.

Mais avant le Moyen Âge, les Romains ont été présents au nord de l'Espagne. Ils ont exploité des mines d'or dans la région d'Astorga durant des siècles. L'histoire de l'Espagne est également marquée par l'invasion des Maures (ou Sarrasins) au début du 8e siècle. Par la suite, les catholiques vont reconquérir chaque parcelle de territoire.

C'est dans ce contexte que les rois catholiques vont favoriser le pèlerinage à Compostelle. À partir du 11e siècle¹, les rois Sanche III de Navarre et son fils, puis Alphonse VI de León et Castille au début du 12e siècle vont construire des ponts, des routes, des églises, des hôpitaux et des monastères pour accueillir les pèlerins et les voyageurs.

Aujourd'hui, le marcheur profite de ces installations. Il peut apprécier un riche patrimoine d'influences françaises, espagnoles et maures. De belles églises avoisinent les majestueuses cathédrales de Burgos, de León et de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Tout le long du parcours, des villages ont conservé leur architecture médiévale. Castrojeriz, Frómista, Sahagún, Hospital de Órbigo et Molinaseca sont de véritables coups de cœur.


1 GOBIERNO DE ESPANA MINISTERIO DE CULTURA Y DEPORTE. (CONSEJO JACOBEO). El Camino Francés (Voie française) [en ligne]. https://www.culturaydeporte.gob.es/consejo-jacobeo/en/camino-de-santiago/camino-frances.html 

La Collégiale royale de Roncevaux 

Un accueil des pèlerins comme au Moyen Âge

43.2- A1AA1A-CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons-Orreaga_-_centre.jpg

La Collégiale royale de Roncevaux est l'un des premiers monastères de Navarre sur le chemin de Compostelle. Plusieurs pèlerins décident d'y séjourner une nuit.

Fondée au 12e siècle¹, la collégiale a été maintes fois agrandie et transformée. De nos jours, le sanctuaire comprend l’église Sainte-Marie qui ressemble à la cathédrale Notre-Dame de Paris, mais de plus petite taille. Construite au 13e siècle dans un style gothique, elle possède une très belle statue en bois plaquée d’argent de la Vierge à l’Enfant assise sur un trône.

Trois chapelles complètent l’ensemble : la chapelle Saint-Augustin abrite la dépouille du roi Sanche VII le Fort (1154-1234), la petite chapelle Saint-Jacques a été érigée au 13e siècle, et la chapelle Saint-Esprit servait de sépulture aux pèlerins qui décédaient à l'hôpital. Par ailleurs, un musée expose de superbes tableaux et des pièces ayant appartenu à des rois ainsi que des sculptures, des pièces d’orfèvrerie, des meubles et des tapisseries.

Rappelons que l'histoire de Roncevaux est rattachée à une bataille légendaire. Le 15 août 778, l'armée de Charlemagne a subi une défaite à Roncevaux à son retour en France. Cette bataille est relatée dans la fameuse Chanson de Roland.

__________

Jetez un coup d’oeil sur la Collégiale de Roncevaux qui poursuit sa mission d’accueillir les pèlerins.

 

1 RONCEVALLES. Collégiale de Roncevaux [en ligne].   https://roncesvalles.es/fr/eglise-collegiale-royale-de-santa-maria-de-roncevaux/

Estella-Lizarra

Un bel ensemble d'édifices romans et gothiques

44.2 Davidh820, CC BY-SA 3.0 ES httpscreativecommons.orglicensesby-sa3.0esdeed.en, via Wik

Estella-Lizarra, surnommée la Tolède du Nord, possède de nombreuses constructions romanes et gothiques d’une grande beauté¹. San Pedro de la Rúa est la plus ancienne et la plus célèbre église de la ville. Érigée au 12e siècle, elle présente un portail d'influence arabe. À l'intérieur on peut admirer des œuvres de différentes époques. Son cloître est considéré comme l'un des joyaux de l'art roman en Navarre avec ses quatre colonnes obliques.

 

D’autres lieux de culte sont dignes d’intérêt. L’église Saint-Michel, située au-dessus d’un escarpement rocheux adapté pour la défense de la ville, se distingue par sa façade minutieusement sculptée et, à l’intérieur, par ses superbes retables. L’église du Saint-Sépulcre, souvent fermée au public, possède un portail gothique où sont représentés les 12 apôtres. Le tympan illustre des scènes de la vie et la mort du Christ.

 

Le Palais des rois de Navarre du 12e siècle représente un bel exemple d'architecture civile romane. Aujourd’hui un musée, l’édifice possède une longue façade percée d'arcades et de baies géminées. Le Palais des Gouverneurs du 17e siècle et la belle Casa de Fray Diego du 16e siècle s’ajoutent aux monuments emblématiques de la ville.

San Pedro de la Rúa est la plus ancienne église de la ville. Prenez quelques minutes pour la découvrir.

1 ESTELLA TOURISMO. Quoi voir à Estella-Lizarra [en ligne]. http://www.estellaturismo.com/fr/que-voir-a-estella/index.php

Burgos

La cathédrale Sainte-Marie Chef-d’œuvre de l’art gothique espagnol

45.1 El Coleccionista de Instantes, CC BY-SA 2.0 httpscreativecommons.orglicensesby-sa2.0,

Burgos, l’ancienne capitale du royaume de Castille (1037-1492), conserve de superbes ouvrages de l’époque médiévale. Au premier plan figure la cathédrale Sainte-Marie, la troisième plus vaste cathédrale d’Espagne après celles de Séville et de Tolède. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce chef-d’œuvre de l’art gothique représente un véritable musée.

 

La construction de cette église monumentale s’est échelonnée du 13e au 16e siècle¹. À l’extérieur, les architectes ont su utiliser l'irrégularité du terrain pour créer de charmantes places avec des escaliers. Sa façade principale est ornée de statues des rois de Castille. De chaque côté se dressent des tours de 84 m de hauteur couronnées de flèches ajourées du 15e siècle.

 

L’intérieur regorge d’œuvres d’art : les dalles funéraires du héros espagnol Rodrigue Díaz (le Cid) et de son épouse Chimène, les 103 stalles en noyer du 16e siècle représentant des scènes bibliques et mythologiques, la flamboyante chapelle du connétable avec un mausolée en marbre, son retable et sa coupole étoilée. L’église compte en tout 19 chapelles riches en peintures, sculptures, retables, tombeaux, etc.

De nombreux autres édifices valent le détour à Burgos. L'ancien quartier médiéval se déploie au pied de la colline du château, une colline fortifiée qui offre des vues exceptionnelles sur la ville.

_______________

Très belle vidéo de 2:18 minutes produite par le département du tourisme de la région de Castille et Léon. https://www.turismocastillayleon.com

1 CATHÉDRALE DE BURGOS. Cathédrale de Burgos. Son histoire. Visite culturelle [en ligne]. http://catedraldeburgos.es/la-catedral-de-burgos-su-historia/

Frómista

L’église Saint-Martin de Tours Un splendide monastère du 11e siècle

46.1 Zarateman, CC0, via Wikimedia Commons Frómista_-_Iglesia_San_Martín,_exterior_01.jpg

À Frómista, l'église Saint-Martin de Tours est l'unique vestige d'un monastère bénédictin construit au 11e siècle¹ selon les souhaits de Doña Mayor, épouse du roi de Navarre Sanche III le Grand. Malgré sa restauration controversée, cet édifice de style roman marque le visiteur par l’élégance de ses formes et l’équilibre de ses proportions. À l’extérieur, on remarquera plus de 300 modillons (des ornements placés sous la corniche) dont les sujets sont variés : visages humains, têtes d’animaux, personnages grotesques, acrobates, etc.

 

L’intérieur de l’édifice est dépouillé. Il renferme de magnifiques chapiteaux sculptés de scènes bibliques (péché originel, Adam et Ève chassés du paradis, adoration des mages, etc.), de scènes mythologiques, de motifs végétaux, animaliers ou géométriques, de fables (par exemple Le Corbeau et le Renard). Une statue de saint Jacques (16e s.) trône dans le chœur.

 

Cette petite localité de 800 habitants recèle d’autres éléments patrimoniaux d’intérêt ²:

  • l’église gothique Santa Maria del Castillo, occupant l'emplacement du château primitif du 14e siècle, possède un retable avec 29 tableaux;

  • l’église San Pedro se distingue par son portail Renaissance. Elle abrite le musée de Frómista;

  • le canal de Castille dont la construction a duré plus d’un siècle. Il mesure 207 km sur un dénivelé de 150 m.

__________

Selon plusieurs, l’église Saint-Martin de Tours est « une merveille de l’art roman ». Vous pourrez le constater avec la vidéo de 1:18 minutes.

1 ESPAGNE FASCINANTE. Frómista [en ligne]. https://espagnefascinante.fr/lieu-a-visiter/que-voir-a-castille-et-leon/que-voir-a-palencia/visiter-fromista/#1531830852965-5dc62b20-6cc9 

2 ESPANA PORTAIL OFFICIEL DU TOURISME EN ESPAGNE. Frómista [en ligne]. https://www.spain.info/fr/destination/fromista/ 

Photo: Sarateman Wikimédia Commons

León

Une cathédrale imposante et un panthéon digne des rois

La ville de León a été fondée il y a 2 000 ans. De simple camp romain, elle a prospéré pour devenir la capitale de son propre royaume durant des siècles. Aujourd’hui, elle compte plusieurs édifices religieux exceptionnels dont la cathédrale Sainte-Marie et la basilique Saint-Isidore.

 

La cathédrale Sainte-Marie rappelle les cathédrales gothiques du 13e siècle du nord de la France¹. Sur sa façade composée de trois portails se dressent de nombreuses statues. L’intérieur est agrémenté de nombreux vitraux. Sur ce plan, elle rivalise avec la cathédrale de Chartres : 1 800 m² de surface de verrières réparties sur 125 panneaux et 57 médaillons. Les plus anciens vitraux, du 13e au 15e siècle, habillent la rosace de la façade principale et les trois chapelles centrales de l'abside.

 

La basilique Saint-Isidore (11e-13e s.)², encadrée par la porte de la Reina et une partie de la muraille romaine, abrite 23 tombes royales. Les fresques du 12e siècle aux couleurs d’origine ornent la crypte souterraine du Panthéon royal. Elles représentent des scènes de l’Ancien Testament, des motifs floraux et un calendrier de travaux agricoles.

 

D’autres édifices patrimoniaux se côtoient au centre de la ville. Les admirateurs de l’architecte Antonio Gaudi seront heureux de voir une de ses réalisations. Il s’agit de la Casa Botines construite à la fin 19e siècle.

 

 

47.1 haitham alfalah, CC BY 3.0 httpscreativecommons.orglicensesby3.0, via Wikimedia Commo

L’impressionnante cathédrale Sainte-Marie s’élève au cœur de la ville de León. Avec la vidéo, nul besoin de jumelles pour voir de près quelques vitraux.

1 TURISMO CASTILLA Y LEON.Cathédrale de León [en ligne]. https://www.turismocastillayleon.com/fr/art-culture-patrimoine/cathedrales/cathedrale-leon

2 LEON. San Isidoro [en ligne]. https://leon.es/en/st-isidores-basilica/ 

Photo : Haetham Alfalah Wikimédia Commons

Astorga

Au carrefour de routes commerciales

48.2 Ponscor, CC BY-SA 4.0 httpscreativecommons.orglicensesby-sa4.0, via Wikimedia Commons

Astorga se situe à la croisée de deux routes importantes : le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et la Route de l'Argent, dont l'origine remonte à l'époque romaine¹. Cette dernière reliait Gijón à Séville. Elle servait à transporter les métaux extraits des mines du nord de la péninsule vers les ports du sud. Aussi, du 1er siècle av. J.-C. au 3e siècle de notre ère, les Romains exploitaient un gisement d’or dans la région. Au Moyen Âge, ces routes ont été empruntées par les troupes maures et chrétiennes.

La ville, entourée d’une enceinte fortifiée, recèle de vestiges romains : les ruines du forum, des thermes, des demeures, le temple dédié au culte impérial, le camp de légionnaires et des canalisations. L'ancienne prison accueille l'actuel musée romain qui expose des statues, des amphores, des bijoux et des reliefs.

En faisant un bond de quelques siècles, on se retrouve devant la cathédrale Sainte-Marie² qui marie les styles gothique, baroque et plateresque (un style développé en Espagne alliant l’art gothique et la Renaissance). La construction de l’église a débuté à la fin du 15e siècle et s’est achevée au 18e siècle. À l’intérieur, on remarquera les stalles en bois du 15e siècle et l’immense retable doré.

Quant au palais épiscopal, érigé à la fin du 19e siècle par l’architecte catalan Gaudí, il arbore un style néogothique. Ce très bel édifice loge le musée des chemins où l’on peut admirer des sculptures médiévales, des pièces d’orfèvrerie, des objets de l’époque romaine, des tombeaux gothiques et autres trouvailles en rapport avec le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

_______________

La ville d’Astorga possède plusieurs édifices patrimoniaux. Sur la vidéo, la cathédrale Sainte-Marie se distingue pour ses stalles et son retable doré.

1 ESPANA PORTAIL OFFICIEL DU TOURISME EN ESPAGNE. Astorga [en ligne].https://www.spain.info/fr/destination/astorga 

2 CATEDRAL ASTORGA. La cathédrale [en ligne]. https://www.catedralastorga.com/historia

Photo : Ponscor wikimédia Commons

Ponferrada

Le château des Templiers

49.2 Zarateman, CC0, via Wikimedia CommonsPonferrada_-_Castillo_Templario_08.jpg

En 1178¹, le roi de León, Fernando II, décide de placer la florissante bourgade de Ponferrada sous la protection de l'Ordre du Temple. Il veut ainsi assurer la sécurité des pèlerins et contrôler le passage dans la région. Les Templiers utilisent alors les remparts romains pour y construire un château. Cet ouvrage devient un élément important dans la croissance démographique et le développement commercial de la ville.

 

À l’abolition de l'Ordre du Temple en 1312, le château devient la propriété de la Couronne de León et Castille. Il passe à quelques reprises entre les mains de familles nobles de la région puis redevient une propriété de l’État. Il a été endommagé durant de longues périodes. Mais de nos jours, les autorités font des efforts pour rendre ce lieu dynamique et attrayant. Des visites théâtrales et des spectacles sont organisés pour mettre en valeur ce patrimoine.

 

L’imposante forteresse domine toujours la vieille ville et le fleuve Sil. On y accède du côté sud, en franchissant un pont-levis qui surplombe le fossé. L’entrée est spectaculaire entre de grandes tours qui mènent à la Place d’Armes et aux dépendances. Le lieu conserve de grandes murailles avec des créneaux et des meurtrières sur trois côtés. À l’intérieur se dresse le vieux château des 14e-15e siècles et le château neuf bâti au 15e siècle par le premier comte de Lemos, Pedro Álvarez Osorio. On y trouve la bibliothèque des Templiers et le Centre de recherche et d'études historiques de Ponferrada qui contient près de 1 400 livres anciens.

___________

De nos jours, le château de Ponferrada attire de plus en plus de touristes qui veulent connaître la vie de château au Moyen Âge et le rôle des Templiers.

1 CASTILLO DE LOS TEMPLARIOS. Âges du château [en ligne]. https://castillodelostemplarios.com/edades-del-castillo 

Photo : Zarateman Wilimédia Commons

Saint-Jacques-de-Compostelle

La majestueuse cathédrale

50.2 Simon Burchell, CC BY-SA 4.0 httpscreativecommons.orglicensesby-sa4.0, via Wikimedia

Sur la place de l’Obradoiro, la cathédrale tant sublimée apparaît dans toute sa splendeur. La première église¹ a été construite en l’honneur de saint Jacques par Alphonse II le Chaste au 9e siècle. La cathédrale actuelle est un édifice roman dont les travaux ont débuté en 1075. Cet ouvrage gigantesque de 8 300 m² a été beaucoup retouché et enrichi de magnifiques ornements entre les 16e et 18e siècles. Il représente le modèle de la grande église vouée au culte des reliques et des pèlerinages.

 

La façade ouest de facture baroque a été érigée entre 1738 et 1750 en intégrant les deux tours datant du Moyen Âge. Le portique de la Gloire se trouve dans le narthex. Son triple portail réalisé au 12e siècle est d’une grande beauté. Les chapelles exposent des peintures, des retables, des reliquaires, des sculptures accumulées au cours des siècles. Dans la crypte se trouve le tombeau de saint Jacques. Le musée de la cathédrale et le cloître présentent d’autres pièces exceptionnelles. Il ne faudrait pas manquer le botafumeiro, un encensoir géant balancé dans les airs par huit hommes à l’occasion de certaines célébrations. C’est une expérience inoubliable à vivre !


Par ailleurs, la place de l’Obradoiro en met plein la vue avec ses édifices aux styles différents. La vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, est splendide avec ses places et ses rues étroites bordées de bâtiments de styles roman, gothique, Renaissance, baroque et néoclassique. C’est tout un voyage dans le temps qui se termine en apothéose.

 

Un coup d’oeil sur la vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle et sur sa cathédrale (2:15 minutes)

 

1 GALICIA LE BON CHEMIN (OFFICE DU TOURISME) Que visiter ? Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle [en ligne]. https://www.turismo.gal/que-visitar/destacados/catedral-e-centro-historico/catedral-de-santiago-de-compostela?langId=fr_FR 

Photo : Simon Burchell Wikimédia Commons

Pour ses précieux conseils et son regard critique sur les textes, un immense merci à Yves de Belleval, un Québécois passionné d’histoire et de patrimoine qui a parcouru près de 17 000 km sur les chemins de Compostelle ainsi qu'aux auteurs des vidéos qui ont gentiment autorisé le partage de leur travail. 

bottom of page