top of page

Boukhara en Ouzbékistan-Plus de 140 monuments protégés


Place centrale de la mosquée Po-i-Kalon avec le minaret

L'histoire de la ville de Boukhara en Ouzbékistan remonte à plus de 2 500 ans. Située sur la Route de la Soie, elle a été l'objet de nombreuses convoitises au fil des siècles et a malheureusement été assaillie à plusieurs reprises.


Les rois de Perse l'ont envahie au 6e siècle av. J.-C. Deux siècles plus tard, ce fut Alexandre le Grand qui a pris possession des lieux. Des peuples voisins tels les Arabes et les Turcs ont tour à tour imposés leurs lois, leur culture et leur religion. En 1220, la ville a été mise à sac et brûlée par le roi mongol Gengis Khân. Au 14e siècle, elle a fait partie de l’empire de Tamerlan. Au 19e siècle, les Russes s'en sont emparés. En 1991, après l'effondrement de l'Union soviétique, Boukhara a été rattachée à la République d'Ouzbékistan.


Même si cette cité millénaire a été maintes fois détruite, son centre historique a conservé de nombreux bâtiments qui révèlent la beauté de l'architecture islamique. Tout comme à Samarcande, également en Ouzbékistan, les façades et les dômes aux couleurs bleues turquoises se succèdent. Les motifs végétaux et les calligraphies ornent les édifices.


Le complexe Po-i-Kalon (ou Poi-Kalyan) représente un bel exemple de cette architecture unique. Cet ensemble comprend une mosquée, une madrasa (une école coranique) et un minaret. La mosquée de 130 m de long et 80 m de large est impressionnante. Elle se distingue par son dôme de plus de 46 m de hauteur et ses deux grandes coupoles. Son intérieur est richement décoré de motifs en céramique et de calligraphies. Elle peut accueillir plus de 10 000 personnes. En face de ce monument se dresse la madrasa dont on dit qu'elle serait parmi les établissements d’enseignement coraniques les plus prestigieux d’Asie centrale. Plus d’une centaine d’étudiants y poursuivent encore aujourd’hui leur formation. Quant au minaret, il domine la ville à plus de 48 m de hauteur. L’actuel minaret a été érigé en 1127. Il a servi pour l'appel à la prière mais également comme tour de guet et pour diriger les caravanes.


La vidéo de 4:27 minutes rappelle l'histoire de Boukhara et s'attarde à plusieurs monuments du centre historique.



Photo : Darrell Chaddock, Unsplash


06/2023

Commentaires


bottom of page